Les éditions Lapin, c'est pas pareil que les autres

Notre ligne éditoriale refuse vigoureusement de publier les déchets de l'industrie traditionnelle. On ne fait pas des livres au rabais, on fait des livres originaux avec une voix originale. Nos livres sont toujours des livres d'humour absurde ou noir, on les fait le moins cher possible, souvent en format souple ou sur papier recyclé (à l'exception de la collection Ascenseur pour le Pilon qui présente nos ouvrages les plus "graphiques").

Nous voulons d'abord raconter des histoires débiles

Ce qui fédère nos différentes productions, c'est l'humour absurde, sous des formes très diverses, avec les petites touches personnelles de chacun : la politique américaine et les elfes sanguinaires avec Elftor, l'enfance avec Ninja Blanc, le n'importe quoi avec lapin et les citations de Phiip, l'humour saignant et froid avec Red Meat, etc.

Le point commun de beaucoup de nos auteurs est d'avoir appris à dessiner et à raconter des histoires sur le tas. Les dessins de Desmond Seah entre le début de son strip et maintenant révèlent des progrès monstrueux et un immense talent, qui a éclot grâce à internet.

Avant, au XXè siècle, nos ancêtres publiaient les bandes dessinées par épisodes dans les magazines, maintenant, on les trouve sur internet. Sauf bémol : tous les formats ne passent pas bien sur un écran, alors on est un peu contraint, ou disons plutôt spécialisé en ce qui fonctionne bien sur internet.

Et il suffit de parcourir le portail deux minutes pour constater avec horreur que nous n'avons pas la moindre référence graphique.

Papier et numérique

Le passage au papier ne se fait pas toujours sans heurts et nous ne publions pas tout le portail. Certains graphismes ne peuvent franchir la barrière numérique/papier (ils n'avaient pas été conçus pour, et faudrait tout redessiner). Certains ne rencontrent pas en papier le succès qu'ils ont vécu sur la toile. Mais dans l'ensemble, nous avons d'ores et déjà prouvé qu'il n'y a pas de concurrence entre l'internet et le papier : ce n'est pas parce qu'une série est disponible gratuitement qu'on ne va pas acheter l'ouvrage, sinon lapin n'existerait plus depuis longtemps ! Le délicat travail de passage du numérique au papier apporte généralement un plus : des bonus, des inédits, évidemment. Mais aussi une mise en page la mieux adaptée à son objet, un graphisme qui évolue sans cesse et la possibilité de lire tranquillement sa série préférée sur papier ou de l'offrir à d'autres.

Avec la diffusion, lapin renforce sa présence en librairie et s'offre un nouveau public : l'amateur de BD. Affaire à suivre !

Mais les libraires ?

Les livres lapins sont vendus et diffusé par internet, toujours, mais aussi désormais présents en librairies grâce à notre diffuseur Makassar.

Si vous êtes libraire, et que vous souhaitez avoir les livres lapin, contactez votre représentant Makassar ou envoyez-nous un mail.