Véritbale phénomène sur Twitter, Baborlelefan compte plus de 35 000 followers. L'orthographe Twitter/sms ignoble participe du personnage et de l'expérience. Le livre présente de nombreuses illustrations déjà publiées sur Twitter, mais aussi des inédits et des exclusivités.

Attends, tu ne connais pas Babor ? La résolution du problème de Blu-raie par la Fnac, ça te parle pas ? C'est quand même pas tous les jours que l'on peut suivre sur Twitter un éléphant qui a plus de 40 000 followers ! Babor c'est lui. Ce drôle d'éléphant n'a clairement pas sa langue dans sa poche. C'est pour ça qu'on va même lui laisser la parole en premier, car il est quand même le mieux placé pour parler... de lui même : « Babor ses un éléfant qui twit plin de truk degoutents et daibil sur un ternèt an feusant des blag tro drol. Il parl de ces grandes pation : la france, le sex é lé cacaouate. » En gros, prends des vannes bien pourries, ajoute-y une sacrée bonne dose d'humour culottée et écris-le avec une orthographe qui ferait pâlir un prof de français : ça c'est Babor.

Tu sais que pour faire un enfant, il faut un papa et une maman. Eh bien là, ce sont deux papas qui ont donné la vie à Babor. L'un lui a appris à déverser des grossièretés plus vite que son ombre. L'autre, Max Vedel, lui a donné tout ce qu'il faut pour être un vrai éléphant (ça va de soi). Dans la logique des choses, suite à cette union très émouvante, l'auteur et l'illustrateur sont heureux d'annoncer la naissance de leur petit dernier, Babor sur papié, dans lequel tant les novices de l'internet que les fins connaisseurs retrouveront de nombreuses illustrations déjà publiées sur Twitter, ainsi que des inédits et des exclusivités !

Presse

Le communiqué de presse de Babor.